L’Histoire de Rama et Sita

Rama était le fils du roi et avait 3 frères, Lakshmana, Bharata et Satrughna. Ils étaient intelligents et connaissaient les écritures sacrées. Très vite, Rama et Lakshmana devinrent inséparables. Un jour, un sage vin trouver le roi. Une démone interrompait systématiquement les rites sacrés mais il ne pouvait la combattre lui même. Il demanda au souverain d’emmener avec lui Rama, car il savait qu’il était l’incarnation du Dieu Vishnu.

Lorsque le roi en parla à son fils, Rama décida de partir pour aider le sage. Lakshmana, le suivit. Quand ils l’aperçurent, le roi décocha une flèche blessant la démone. A son tour, Rama tira. La démone était morte et les dieux firent pleuvoir des fleurs de lotus sur eux. 

Le sage conduisit les deux frères vers le royaume de Mithila. Le roi Janaka avait une fille, Sita. Son père ne désirait la marier qu’avec l’homme qui pourrait soulever et bander l’arc de Shiva. L’arc fût amené, 500 hommes devaient le porter, car il était très lourd. Lorsque Rama souleva l’arc, celui ce se brisa. Sita avait trouvé son époux. Le mariage eut lieu au palais du roi Janaka. 

Rama et Sita incarnaient les époux parfaits, ils étaient dévoués l’un envers l’autre. Dasaratha, le roi se faisait vieux, il était temps pour lui qu’un de ses fils prenne sa place sur le trône. Rama avait  une place particulière dans le cœur du vieux souverain, c’est donc à lui que reviendrait le royaume. La servante de la plus jeune des épouses du roi, craignait pour sa place. Elle alla trouver sa maîtresse et lui fit part de ses inquiétudes : « Si Rama devient roi, dit-elle, sa mère prendra le contrôle du royaume, tu n’auras plus aucun pouvoir sur le palais ». Le doute était semé dans l’esprit de la maîtresse. 

Cette dernière vint trouver le roi. Elle lui demanda de mettre son fils Bharata sur le trône et d’envoyé Rama en exil pendant un minimum de 14 années. Etant un homme honnête, il accepta à contrecœur la requête de sa jeune femme. Rama ne pouvait désobéir à son père, il s’assura avant de partir que le trône reviendrait à Bharata comme il avait été convenu. 

Sita et Lakshmana ne pouvaient se résoudre à voir partir Rama et décidèrent de le suivre dans son exil. Bharata, dévoué à Rama, refusa cependant de régner et pria son frère de revenir. Ce dernier refusa. Le frère se contenta donc d’administrer le pays au nom de Rama. Lorsque le roi vit son fils quitter le château, il savait qu’il n’y avait plus rien pour le retenir sur terre et quitta ce monde. 

Après 10 années de marche, Sita, Rama et Lakshmana s’installèrent dans un petit village. Non loin de là vivait une démone. Elle était laide mais elle utilisait les artifices magiques qu’elle possédait pour paraître jeune et jolie. Elle tenta de séduire Rama en vain, puis s’en alla trouver son frère démon Râvana et lui vanta si bien les charmes de Sita que ce-dernier éprouva le plus violent désir de la posséder. Les démons usèrent de maintes péripéties pour essayer de capturer Sita. 

Une fois revenu au royaume, Rama semblait troublé, beaucoup de personnes doutaient de la fidélité de Sita après ces rudes guerres. Bien que cela lui brisa le cœur, Rama était contraint, pour suivre la loi, de bannir Sita. Lakshmana emmena Sita en forêt. Loin de Rama, elle mit au monde les jumeaux Kusa et Lava. Pendant les douze années qui suivirent, elles et ses fils vécurent avec Vâlmîki, l’ermite qui les avait recueillis. Il apprit aux jumeaux un poème, baptisé « Ramayana », racontant l’épopée de Rama.

Lors d’une fête au royaume, Kusa et Lava déclamèrent le poème devant Rama, qu’il reconnut comme ses fils. Rappelant Sita auprès de lui, celle-ci voulait donner au monde une preuve de se fidélité envers Rama. Si elle avait été fidèle, la terre devrait l’engloutir. Dans un grand bruit, le sol s’ouvrit et prit Sita. Dans tout dans l’univers alors, régna l’harmonie…